AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Ven 15 Juin 2007 - 19:57

Que devons nous penser de ces Empereurs ?
Pour la petite histoire, les Empereurs RÉPUTÉS fous étaient Caligula, Néron, Domitien, Elagabal,.....

Je m'interesse ici plus à Caligula et Néron

Que nous reste t-il comme témoignage aujourd'hui du règne de Caligula ?
Ceux de Tacite et Suétone qui ont fait la triste légende de l'Empereur fou. Or, deux problemes de tailles tendent à nuancer cette réputation de pervers obsessionnel qui a collé à la peau de Caligula pendant près de 2000 ans.

Tout d'abord, Suétone et Tacite n'ont pas connu le règne de Caligula, tout simplement parce qu'ils n'étaient pas nés ou très jeunes. Ainsi, leur témoignages est du même accabi que la Bible ou que certains Évangiles au niveau historique, c'est à dire très douteux.

Ensuite, Ces deux historiens faisaient parties du parti sénatorial, c'est à dire opposés au pouvoir impérial qui releve du parti populaire. En gros, c'est comme ci un communiste aujourd'hui essayait de nous décrire la société capitaliste en toute objectivité.

Alors Caligula était-il fou ?
A vos claviers mes amis, je veux savoir vos avis sur la question Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierrelegrand
Mushkenum de Ninive


Masculin Nombre de messages : 38
Age : 25
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Ven 15 Juin 2007 - 21:48

Ben d'aprés de se que j'ai lu c'était bien un fou . Very Happy


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoire-forum.superforum.fr/index.htm
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Ven 15 Juin 2007 - 23:04

Ah ben pour un nouveau tu lances un débat intéressant !

Le discours du Caligula fou est toujours tenu, mais il y’a vingt ans, les historiens ont changé leur vision de cet empereur ; en fait, sa folie serait surtout perçu par les romains (et le Sénat) comme incompréhensible car il mettait au point une nouvelle forme de gouvernement : une monarchie de type hellénistique (c'est-à-dire divinisation et pouvoir autocratique).
Un coté qui tend à la royauté qu’il tient surtout de son ancêtre, Marc Antoine.

Après, on peut dire que sa politique révèle de la folie, mais durant la période hellénistique, le roi comme un dieu était une réalité ; Auguste lui-même a tenté dans ce sens un syncrétisme (divinisation du père Jules, de sa sœur Octavie, le titre d’Auguste et la filiation avec Apollon).
Mais comme à Rome, c’était fatal d’être un roi, Auguste a inventé le Principat (l’empire).
Ce que voulais Caligula, ce devait tout simplement être une remise à niveau, il pensais que Rome était prête pour une royauté, ce qui serais plus simple pour lui de gouverner et de se débarrasser de ce Sénat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 10:12

Tu as en partie raison Xshayathiya Wink , cependant, je reste persuadé que le jeune Princeps n'était pas fou mais plutot un visionnaire et un incompris.
Comme je le disais, les sources quand à sa prétendu folie sont plus que douteuse, et ont été transmises dans notre histoire Judéo-Chrétienne ( Elle ne porte pas les Empereurs dans son coeur en plus ) jusqu'à aujourd'hui.

Comment alors expliquer sa mort prématuré (29 ans, après 4 ans de règne ) Neutral ?
La folie semblait le mobil tout trouvé pour éviter toute enquete approfondie. Sur les 3 organismes centraux du systeme romain que sont la Plebe, l'Armée, et le Sénat, seul ce dernier destestait Caligula.
Le peuple l'adorait ( en même temps avec tous les cadeaux fiscaux qu'il a fait Laughing )
L'Armée le vénérait pour sa filiation avec Germanicus, le grand militaire, et pour le fait qu'il connaisse les soldats, ayant passé une grande partie de son enfance dans un Castrum en Germanie

C'est donc, à mon humble avis, le Sénat, un organe dépouillé sous Auguste et qui voyait en Caligula un moyen de reprendre son pouvoir ( le pauvre etait pris pour un etre totalement simplet et influençable ), qui a orchestré cet assassinat sous mobile de folie.

De folie, il n'y en eu point, si ce n'est la volonté de Caligula de représenter le peuple Romain et non plus etre le Princeps ( Le premier du Sénat ). Il était aussi un grand révolutionnaire, préférant l'Orient à l'Occident, il introduisit la mode Oriental ( et particulierement Egyptienne, quel délice pour les yeux Shocked ) à Rome, ce qui déplut aux vieux sénateurs. Il réorganisa l'administration Impériale, préférant une confédération d'Etats pacifique à un Empire de la terreur.

Bref, pour un vision qui préfigure celle de Constantinople, le jeune visionnaire est mort assassiné par des Sénateurs corrompus et avides, ayant peur pour leur privileges.

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 10:49

C'est fort intéressant, tout ce que je lis ici. J'avoue que je n'avais jamais remis en cause la légende tenace (puisque tu dis qu'il semblerait que c'en soit une) de sa folie : le coup du cheval sénateur, les coquillages en Normandie... En effet, ça me paraissait vraiment trop gros que Tacite et Suétone aient inventé ça de toute pièce. Il me semble que Pierre-le-grand, dans sa courte intervention, ait voulu exprimer la même idée. Et j'ai peine à croire que nommer les chevaux sénateurs était vraiment un acte visionnaire.

Pour l'instant Germanicus, tu n'as donc évoqué que les profondes réformes que Caligula a tenté de faire, mais pas les signes légendaires de folie que je viens de citer. Qu'y réponds-tu ? Mensonges d'historiens antiques ? Wink

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 13:47

En effet, pure affabulations basées sur des témoignages plus que flous Wink

L'épisodes du cheval Incitatus nommé Consul est très réprésentatif de ce genre de rumeur lancé par Suétone ( le pire des deux en fait )
Premierement, croyez vous sincerement que des magistrats Romains se serait abaissé à élire un cheval Consul ? Shocked
De plus, Suétone lui même parle dans son livre de "on disait que...." Evil or Very Mad , c'est tout de même bien peu pour soutenir une légende dévalorisante Wink

Pour l'histoire des coquillages, c'est la même chose, témoignages flou et "on dit...". J'ai franchement du mal à imaginer des soldats centurions vétérans aller à la peche aux coquillages Shocked

Une chose est certaine, Suétone et Tacite ont clairement voulu entacher la mémoire du jeune Empereur. Le résultat est là, vous-même, qui etes loin d'etre des novices en histoire Antique, croyez en ce témoignage.

Caligula fut très probablement inexpérimenté, fragile psychologiquement, et grisé par le pouvoir immense qu'il a reçut ( qui ne le serait pas Wink ), il n'en fut pas moins saint d'esprit. En réalité, ce qui a tué Caligula, c'est sa jeunesse.
Ensuite, sa mémoire a été pourris par des historiens qui, rappelons-le, étaient payés par les Empereurs Antonins Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 15:15

Je viens de relire la vie des XII Césars, et il y’a une chose curieuse dans la vie de Caligula, c’est l’éternel référence à la mer ou au éléments lié à la mer.
Le premier, c’est le pont de bateau à la Xerxès qui va de Baïes à Pouzzoles sur une longueur canonique de 3600 pas.
Puis vint son expédition militaire qui se transforme en conquête de l’Océan avec ramassage de coquillages.
L’épisode avec le cheval Incitatus est aussi étrange, car c’est un animal lié à Poséidon/Neptune, et il semble réellement faire l’objet d’un culte (Caligula étant bien sûr le dieu tutélaire).

Il y’a aussi l’éternel comparaison à Jupiter ; on le surnomme le Très Grand et Très Bon (Optimus Maximus) et s’entretient avec le dieu.

Et ce passage, qui peut sortir tout droit de Picsou ; « Enfin, pour se mettre en contact avec le métal qui l'enflammait d'ardeur, il se promenait souvent nu-pieds sur d'énormes monceaux d'or étalés dans un vaste bâtiment, et quelquefois il s'y roulait tout entier. »
Peut-être en symbole du dieu le plus riche ; Pluton/Hadès.

C’est au chapitre XXII que Suétone se déchaîne ; « J'ai parlé jusqu'ici d'un prince; je vais parler d'un monstre. »
Bien sûr, ce qui choque en premier et que ce doit de reporter Suétone, c’est sa divinisation.

Caius voulait sans doute se rapprocher des trois grands olympiens auquel il pouvait trouver un modèle, et bien sûr, des royautés hellénistiques précédentes.
Sa façon de s’habiller en dit aussi long sur ses prétentions ;
« D'ordinaire il paraissait avec une barbe d'or, tenant en main les insignes des dieux, la foudre, le trident ou le caducée. On le vit aussi avec les attributs de Vénus. Il portait habituellement les ornements du triomphe, même avant son expédition, et de temps en temps la cuirasse d'Alexandre le Grand qu'il avait fait tirer de son tombeau. »

Il a donc sans doute fait une partie des choses décrites par les historiens à la solde des Antonins, mais c’était sûrement dans le cadre d’une politique religieuse bien précise qui n’a pas eu le temps d’arriver à son terme, et surtout, qui fut incomprise des romains réactionnaire du Sénat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 15:55

Germanicus a écrit:
Une chose est certaine, Suétone et Tacite ont clairement voulu entacher la mémoire du jeune Empereur. Le résultat est là, vous-même, qui etes loin d'etre des novices en histoire Antique, croyez en ce témoignage.
J'ai un domaine d'intérêt qui fait que je resterai encore longtemps novice en histoire antique, c'est l'histoire anecdotique ! Je trouve ça si charmant ! Laughing

Au fait, Xshaya : Pluton, un Olympien ? Un des trois frères, oui, mais pas un Olympien, à moins que les Romains aient refondu la mythologie grecque. Je ne suis pas au fait de toutes les modifications qu'ils y ont apportées.

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 16:42

Le classement des dieux olympiens n’est pas canonique et compte parfois (mais c’est vrai que c’est rare) Pluton/Hadès (comme il peut aussi bien compter Hercule/Héraclès).
Là je ne le compte comme olympien par rapport aux actes de Caligula.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 16:55

Comme ça d'accord. Wink

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 20:30

là encore mon cher Xshayathiya, tu te focalises trop sur les écrits de Suétone.
Je pense qu'il est fort probable que Gaius se prenait pour un Dieu vivant ou ce genre de chose, cependant, il ne venérait pas particulierement les dieux Romains ou Grecs ( pour ainsi dire la même chose ), mais plutot les Dieux Egyptiens et en particulier Isis. L'épisode à propos des bateaux pourrait faire référence à une sorte de temple flottants qu'il aurait vu en Egypte.

Néanmoins, nous sommes tous deux d'accord sur le fait qu'il fut incompris par la caste des sénateurs réactionnaires. Cependants, je pense tout de même que tu apportes trop de crédit à Suétone....

PS: pas de méprise dans l'affaire mes amis, je ne tiens absolument pas à paraitre aggressif ou desagréable, c'est juste un débat entre passionné Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Sam 16 Juin 2007 - 22:56

C’est vrai, mais c’est notre première source d’information (et pas forcément la meilleure). Mais même si Suétone est un vendu au Sénat, il ne faut pas rejeter catégoriquement tout ce qu’il raconte et savoir faire la part des choses.

En même temps, c’est difficile de connaître réellement son règne, surtout qu’il fut court.
Il faudrait aussi voir du coté de Claude, l’idiot de la famille (mais qui a bien su mener sa barque), ses dispositions par rapport au Sénat montre qu’il a été prudent dans ses rapports.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 10:18

Il est certains que Claude était loin d'etre l'idiot décrit par Suétone, certains disent même qu'il aurait eu une part active dans l'assassinat de son neveu.

Suétone à tout de même raison sur la cruauté d'une personne: Agrippine La Jeune. Une véritable mégère indéfendable qui va comploter contre son frère (Caligula) alors Empereur, epouser son Oncle Claude pour avoir une part du pouvoir et installer son fils Néron au pouvoir par la suite.
Néron la fera assassiner pour la sureté de son règne, évitant ainsi une guerre civile.

Après avoir longuement débatu sur le règne de Caligula, abordons celui de Néron, plus complexe, plus long, mais tout de même moins violent ( si on le compare à celui de Caligula Laughing ) selon Suétone.

L'Empereur-Artiste fut-il bien l'Antéchrist décrit par les livres ? Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nidor
Pirate de Cnide
avatar

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 19:05

Et bin, chapeau la culture ! Moi ça se limite à Carthage, mais j'ai déjà entendu parler "des folies de Caligula", ça m'avais bien fait rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 19:09

Dommage, l'Histoire est moins drôle que les histoires...Nefertiti

Quant à Néron, eh bien... J'imagine que les auteurs chrétiens l'ont rabaissé au moins autant que les historiens satiriques de l'Antiquité, non ? Pas étonnant qu'avec tout ça, son capital réputation soit à zéro de nos jours ! Vas-y Germanicus, je te sens lancé, propose quelques premières pistes de démêlage du vrai et du faux sur ce cher Néron !

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 20:18

Néron n’était vraiment pas un fou, là encore, ce sont les empereurs postérieurs (surtout Vespasien et fils) qui devaient salir la mémoire du dernier Julio-Claudien.
De son vivant, il fut considéré comme un bon (voir même un très bon) empereur. Rien que pour l’exemple, personne n’aurait imaginé que ce fut lui qui était à l’origine du grand incendie de Rome.

Ca ne l’a pas empêché non plus d’être excentrique, et surtout, il ne voulait pas au départ être empereur (c’est carrément sa mère pour le coup qui a décidé comment il mènera sa vie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 20:25

Heureux de voir que j'interesse, ce n'était pas souvent le cas dans les autres forums.

Le cas de Néron est particulier car si Caligula était considéré comme fou par des historiens, Néron est carrément dans la bible sous le pseudonyme d'Antéchrist Shocked
Là encore les auteurs, non seulement le bon Suétone mais aussi les Chrétiens, se déchainent.
Si on les croit, alors Néron est indéfendable.
- Assassin de sa mère ( Aggripine la Jeune )
- Assassin de sa première femme ( Octavie )
- Assassin de sa deuxième femme ( Poppée )
- Pervers qui se promène dans les rues la nuit avec sa garde Prétorienne pour violer les premiers passants
- l'Incendiaire de Rome pour créer sa " Nouvelle Rome", Néropolis
- Persécuteur des Chrétiens
......

Et encore la liste n'est pas exhaustive, j'ai lu le bouquin de Max Gallo sur Néron ( cela dit en passant très mauvais ) ou il énumère tous les vices possibles et imaginables ( en même temps le brave Max ne s'est pas foulé, il a tout simplement traduit Suétone Rolling Eyes )

Je ne vais démanteler toutes ces accusations dans ce post, il serait trop long. Je vais pour le moment dévelloper rapidement la seule accusation véridique: l'assassinat de sa mère. Cependant, là encore, il faut relativiser, surtout quand on sait le monstre qu'était Aggripine. Après avoir mit Néron sur le trone, elle entend le manipuler à sa guise, mais celui-ci s'oppose de plus en plus souvent à sa mère qui finit par comploter contre lui grace à Britannicus ( tiens j'ai oublié cette accusation: le meurtre de Britannicus, on verra plus tard )

C'est pourquoi, Agrippine étant devenu trop dangereuse pour la sureté de l'Etat, Néron ordonne son exécution. Si l'acte en soit est odieux, la raison elle est valable

La suite plus tard.....Vos réactions m'interessent mes amis Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 31
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 21:09

Je vais craché sur beaucoup de monde, mais déjà, Max Gallo écrit en général de très mauvais livres, et je ne vais pas chercher bien loin la raison qui l’a amené à la dignité d’Immortel.

Et je ne crois déjà pas en l’historicité du Christ, alors à l’antéchrist et compagnie ^^.

Si les galiléens se déchaînent, c’est tout simplement parce qu’il y’a la mention d’un Chrestos (nom qui de toute façon semblait être courant) qui avait été exécuté. CQFD pour les chrétiens, Néron est le suppôt de Satan.
Postérieurement, cela à servi à faire de nouveaux saints inventés de toute pièces, martyrisés sous Néron comme marque de qualité.

Pour Néropolis, c’est encore une vieille fredaine des romains, qui avaient peur qu’on change un jour le nom de la ville (et donc, par là même, l’établissement d’un roi).
En fait, c’était un ambitieux programme à la mesure de l’Empire. On a bien critiqué Haussmann en son temps de vouloir détruire Paris…

Quant aux meurtres, c’est évidement que pour régner, il devait se débarrasser de sa maman chérie un peu trop collante. Octavie, il paraît que c’était une teigne, quant à Poppée, là encore, ce serait étonnant vu qu’il l’aimait vraiment, et n’était pas me semble t-il sujet à des crises de folies.
Pour Britannicus, c’est plutôt un méfait de sa mère (experte en poisons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Dim 17 Juin 2007 - 21:12

Citation :
Je vais craché sur beaucoup de monde, mais déjà, Max Gallo écrit en général de très mauvais livres, et je ne vais pas chercher bien loin la raison qui l’a amené à la dignité d’Immortel.
Laquelle est-ce alors, selon toi ? Embarassed

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Lun 18 Juin 2007 - 9:29

Je vous avouerais que j'aimais bien Max Gallo Laughing , mais avec sa saga sur les Romains, j'ai découvert que visiblement il ne connaissait rien au sujet si ce n'est le livre de Suétone qu'il a visiblement traduit.....
Aucune once d'impartialité, les Chrétiens sont les gentils, les Romains sont des etres décadents, pervers et abominables.
En plus il acrédite béatement des thèses auxquelles les historiens sérieux ne croient plus.

Mais reprenons l'explication:
- l'assassinat d'Octavie est simple mais pas aussi cruel qu'on le dit. Certes Néron n'aimait pas cette femme à laquelle sa mère l'avait marié pour des raisons politiques, cependant, celle-ci étant d'une discrétion maladive, rien n'en faisait un danger pour Néron. Jusqu'au jour ou ses Sénateurs d'opposants voient en Octavie la fille de Claude et donc une arme probable contre Néron. Néron répudie la pauvre fille, mais le peuple s'insurge et l'érige en martyr.
Octavie est devenu un danger pour le trone malgrés elle, Néron la fait assassiner.

-l'Assassinat de son frère Britannicus est lui aussi assez floue. Certains pensent qu'il serait mort d'une crise d'épylespsie, ce qui n'est pas impossible quand on connait sa santé fragile qu'il a hérité de son père.
Si on acrédite l'assassinat, alors là encore, c'est pour éventer un complot contre lui que Néron le fait assassiner, Aggripine ayant vu en Britannicus un rival potentiel de Néron ( et cela après avoir tout fait pour le discréditer quand elle voulait Néron sur le trone Wink )

Je reviendrais sur d'autres évenements plus tard, notamment sur la mort de Popée ou je suis assez en accord avec Xshayathiya Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nidor
Pirate de Cnide
avatar

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Lun 18 Juin 2007 - 21:16

thumleft J'agrandis ma culture ces temps ci moi ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Mar 19 Juin 2007 - 9:33

Heureux de l'entendre Wink si c'est vrai, alors ce que je dis n'est pas inutile.

Maintenant voyons le gros morceau l' Incendie de Rome.
En 64, alors que Néron est à Naples pour laisser exprimer sa fibre artistique, un incendie se déclare dans Rome. Un incendie gigantesque et favorisé par la formidable concentration des quartiers.
Ainsi les 3/4 de Rome sont réduits en cendre ( 10 quartiers sur 14 ) lors de 6 à 7 jour d'incendie.

Tout de suite, les mauvaises langues ( dont Suétone ) se mettent en branle et l'on se met à accuser Néron d'etre l'auteur même de l'incendie. Le bougre aurait même chanté la chute de Troie du haut de la tour de Mecenes dans les jardins de l'Esquilin. Une histoire forte interessante pour un film à gros budget ( je vois parfaitement l'Empereur chanter devant l'incendie en plan large Laughing ), mais fort peu crédible.

Premièrement, les jardins de l'Esquilin ont été parmis les premiers lieux à flamber, il est donc hautement improbable que Néron y ait chanté devant l'incendie. A la vue du désastre, il a probablement murmuré un vers ( C'est un artiste jusqu'au bout des ongles rappellons-le ), qu'un esclave ou un courtisan aurait entendu, et le tout serait monté en épingle. Le simple vers de poésie desespéré devant le desastre devient un chant sadique à la gloire de l'incendie

Ensuite, certains me retorqueront que Néron ambitionnait de créer une Nouvelle Rome et avait besoin de place pour construire sa Domus Aurea.
Certes, mais la nouvelle Rome est un reve (et puis Constantin n'a pas eu besoin de bruler Rome pour le réaliser ) et la Domus Aurea ( qui devint réalité ) necessitait seulement d'expulser quelques sénateurs véreux aux domaines gigantesque. Il n'aurait ainsi mécontenté que quelques vieux croulants qui le detestaient déjà par dessus le marché.

La suite avec les "persécutions" chrétiennes, au prochain épisode Wink

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nidor
Pirate de Cnide
avatar

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Mar 19 Juin 2007 - 11:15

Bien raisonné, surtout les rumeurs qui déforment tout, j'en connait quelque chose ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Germanicus
Fidèle de Magna Mater
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 28
Localisation : Dans un Castrum en Germanie
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Mer 20 Juin 2007 - 15:27

Ah, tu as été victime de calomnie, ou l'histoire de Carthage est-elle aussi formaté ?

Bon passons aux pseudos persécutions des " gentils et innocents chrétiens ".
Pour le moment, rien n'est absolu, mais nous savons que Néron n'est pour rien dans l'incendie, et certaines théories parlent même d'une intervention Chrétienne dans l'incendie.

Ce n'est pas prouvé mais c'est loin d'etre impossible, rappelons que la religion chrétienne était ni plus ni moins une secte violente à l'époque.
La preuve la plus interessante constitue le fait que les systeme anti-incendie de Rome avaient été sabotés, or celui qui avait la charge de ce systeme avait pour fils Flavius Clemens, le chef des factions Chrétiennes de Rome..... La coincidence est pour le moins interessante.

Mais si l'on considère les Chrétiens comme innocent, il est assez incongru de parler de "persécutions". Certes le peuple voulait des coupables, Néron lui en a trouvé, et qui a t-il choisit ? Les parias de l'époque tout simplement, les marginaux violents.
Il a donc fait tué dans les jeux du cirques des troubles fetes, des agitateurs publiques, pas des religieux différents. La marche entre etre tué pour avoir cru en un Dieu différent et etre un géneur publique est sensiblement haute. On passe tout simplement de Martyr à Condamné, ce qui a pour les Chrétiens moins de gueule. Et encore un argument en faveur de l'Antéchrist, l'exterminateur de Chrétiens.

Autre fait marquant, comment parler de persécution de masse alors que les arrestations n'ont eu lieu qu'à Rome et que les Chrétiens du reste de l'Empire ont vécu en paix sans etre inquiété.....

Ah l'Histoire, c'est passionant Cool

_________________
" L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste "
Napoléon 1er
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nidor
Pirate de Cnide
avatar

Masculin Nombre de messages : 324
Age : 26
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   Mer 20 Juin 2007 - 15:56

thumleft Et bin, je savais pas que les Chétiens étaient des troubles fêtes. Je croyais qu'ils se cachaient dans les catacombes scratch C'est peut-être après justement.
Oui, pour Carthage aussi, j'essaie de varier mes sources et de me renseigner sur l'auteur, car à l'époque, les puniques c'est les méchants.
Comme ils sont tous mort ( ou presque ), on n'a pas de récits provenant de Carthaginois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Empereurs fous : Mythe ou réalité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurora avion secret mythe ou réalité?
» (1974) Les OVNIs Mythe ou Réalité J Allen Hynek
» Les OVNI, mythe ou réalité ? Université populaire du bassin d'Arcachon
» Les 10% d'utilisation de notre cerveau, mythe ou réalité?
» DBZ : mythe ou réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Civilisations antiques :: L'Italie et le monde romain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit