AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Capitole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Périclès_72
Myste de Dodone
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Localisation : In Carnatvm
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Le Capitole   Ven 24 Oct 2008 - 18:07

Bonjour, j'aimerais en savoir plus sur le Capitole s'il vous plaît. Par exemple ce qu'on pouvait y trouver dessus etc... enfin toute son histoire pendant l'Antiquité.

Merci d'avance. Amicalement, Périclès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daphnis
Haruspice de Tarquina
avatar

Masculin Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 17/10/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 25 Oct 2008 - 14:26

J'ai trouvé ça:

Située sur l'une des 7 collines de Rome, la Place du Capitole a été le cœur religieux (temple de Jupiter, Junon et Minerve) et politique de la Rome antique. Le rôle politique de la place du capitole est demeuré par la suite, devenant le siège du gouvernement de la ville.

Et ça:


Le Capitole symbolise les 2500 ans de l'Histoire de la ville de Rome.
Avec ses 460 mètres de long et ses 180 mètres de large, le Capitole est la plus petite des sept collines de Rome, mais aussi la plus prestigieuse.

Deux sommets composent la colline, séparés par une dépression : le Capitolium, aujourd'hui occupé par le Palais des Conservateurs, et l'Arx ou citadelle, emplacement actuel de l'église Sancta Maria d'Aracoeli.

Venant du centre ville on accède à la place du Capitole par la Cordonata, un escalier concu par Michel-ange en 1536.


À la fin du XIXe siècle, c'est au pied du Capitole qu'est érigé l'impressionnant monument dédié au roi Victor Emmanuel II, symbole de l'unité italienne. Maintenant le Palais des Conservateurs abrite un musée, le Palazzo Nuevo et le Palais Sénatorial encadrent la Place du Capitole au centre duquel se trouve une statue équestre de Marc-Aurèle. L'aménagement de cette place a été réalisé par Michel Ange.

A l'origine le site du Capitole est un point fortifié en relation avec sa situation géographique et la configuration du terrain. C'est un lieu de confrontation entre les Romains et les Sabins, quand les deux peuples se réunissent il s'intègre à la ville de Rome. Il devient ensuite le centre religieux de la ville puis c'est le haut lieu de la Rome Républicaine et Impériale, où siége la puissance qui dirige l'Empire.
A partir du Moyen-Age le Gouvernement de Rome s'y installe. A la Renaissance, la place du Capitole, lieu du pouvoir civil, devient grace aux Papes le siège du pouvoir spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 32
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 25 Oct 2008 - 19:14

En faisant appel à ma seule mémoire, le Capitole abritait le temple de Jupiter Capitolin, une majestueuse statue en terre cuite étrusque de Jupiter et les livres Sibyllins ; tout ça a flambé lors de la guerre sociale ; Sylla fit reconstruire le temple et même réécrire les livres sibyllins.
Il ne faut pas oublier la roche tarpéienne, qui est la pente la plus abrupte, d'où on jetait les condamnés à mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Périclès_72
Myste de Dodone
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Localisation : In Carnatvm
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mar 28 Oct 2008 - 14:00

Il y avait aussi les douzes tablettes de bronze ou les lois de la res publica romaine étaient
gravées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mar 28 Oct 2008 - 16:51

Il a déjà été dit que le Capitole servait de forteresse à Rome dans les premiers temps. En effet cette colline présente un rapport hauteur/surface qui se démarque très bien des six autres, c'est une véritable acropole aux flancs escarpés et ce n'est pas étonnant que, une fois la sécurité établie au coeur du Latium, elle ait pris cette même fonction religieuse que l'on retrouve dans toutes les villes grecques munies d'une acropole (Athènes restant le meilleur exemple).

De la même manière que le forum est devenu au fil des temps un entassement (il n'y a pas d'autre mot) de monuments civiques et commémoratifs, le Capitole était à la fin de l'Empire un amoncellement (ah ben voilà un autre mot, tiens !) de temples, d'autels et de statues honorifiques. Aucun particulier n'y a jamais habité, en dehors des dieux eux-mêmes. Seuls ses flancs supportent des constructions privées.

En me basant sur l'excellent bouquin de reconstitution de Gilles Chaillet (qui a collaboré avec Jacques Martin, le dessinateur d'Alix), je vais essayer de faire une petite visite guidée des lieux tels qu'ils étaient à l'apogée monumentale de la Ville, en l'an 314.

Imaginez que vous partez du Forum. Laissez la Curie à votre droite, passez le grand arc de Septime Sévère : vous vous trouvez face au célèbre escalier des Gémonies, où étaient exposés les corps des suppliciés. En gravissant les marches, vous arriverez sur la petite dépression qui sépare les deux sommets de la colline : l'Arx est à votre droite, le Capitolium à votre gauche. Visitons d'abord l'Arx.

Vous étant dirigé vers la droite en entamant la petite grimpette qui vous sépare du sommet de la citadelle, vous apercevez déjà la masse imposante du temple de Junon Moneta, l'Avertisseuse, le temple dont les oies sacrées avaient prévenu les Romains d'une attaque sabine, et à côté duquel sont situés les ateliers de la Monnaie. Vous dépassez sur votre droite les escaliers de la Moneta, qui conduisent tout droit devant le temple de l'Honneur et de la Vertu. En arrivant au sommet, près du grand temple de Junon, vous avez sur votre gauche, derrière le temple, des chapelles dédiées à Bellone, Astarté (appelée Virgo Caelestis à Rome) et Isis. En poursuivant à droite, vous contournez le temple de l'Honneur et de la Vertu par l'arrière et vous arrivez sur la petite esplanade devant le temple de Junon, où se dresse l'Obélisque du Capitole (ou obélisque d'Isis) et, tout à côté, l'Auguraculum, le lieu où officiaient les Augures. Vous êtes alors à l'extrémité nord de la colline et si vous vous approchez du bord, vous surplombez le Clivus Argentarius (la rue des banquiers) et les forums impériaux, et vous faites face à la colline du Quirinal où se dresse l'immense temple de Sérapis.

Revenez maintenant sur vos pas jusqu'au sommet de l'escalier des Gémonies et remontez maintenant pour explorer l'autre sommet, le Capitolium, beaucoup plus riche en monuments. Vous voyez d'ici le temple de Jupiter Capitolin qui écrase de sa masse tous les autres temples. Passez l'arc de Néron sur votre gauche, vous arrivez derrière le temple de Jupiter Tonnant. Passez devant les petites chapelles dédiées à Venus Victrix, au Génie du Peuple Romain et à Fausta Felicitas. Le temple de Jupiter Capitolin est alors juste devant vous, exposant les marbres de son flanc gauche. Il abrite, entre autre, une chapelle de Mars. Le temple de Beneficientia que vous avez juste à votre droite paraît ridicule à côté. Tournez-vous sur la gauche et dépassez le petit temple rond de Mars Ultor avec la statue de Mars qui s'élève juste à côté au sommet d'une colonne : vous faites alors face à l'arc des Scipions. En passant dessous, vous amorceriez une descente raide vers la porte Stercoraria d'où le Clivus Capitolinus vous mènerait droit au forum, en arrivant par derrière le temple de Saturne. Tournez à droite avant l'arc des Scipions : vous contournez ainsi le temple de Jupiter Feretrius et, en slalomant entre les statues innombrables, vous vous frayez un chemin vers l'esplanade du Capitole, qui s'étend devant le grand temple de Jupiter Capitolin.

Un bassin carré occupe le centre de l'esplanade. Autour, s'entassent des autels (dont le majestueux autel de Jupiter Sôter, juste devant le grand temple), des colonnes rostrales, des statues équestres (de Fabius Maxiums, de Lépide, de Metellus), une statue en pied de Carvilius Maximus, un colosse d'Hercule... Juste à droite du temple de Jupiter Feretrius, se tassent le temple des Chars sacrés et la chapelle de Valetudo, derrière laquelle la colonne de Jupiter Africus fait un angle de la colline, en surplomb du Clivus Capitolinus. Des temples de taille moyenne s'agglutinent encore à l'extrémité sud de la colline : temple d'Ops, temple de Jupiter gardien, temple de Fides. Sur le flanc droit du grand temple de Jupiter Capitolin, derrière celui de Jupiter Gardien, sont édifiées la hutte (reconstituée) de Romulus, une statue de Liber Pater et une autre de Bonus Eventus.

Revenez du côté du temple d'Ops : contournez-le par le devant, dépassez l'arc de Calpurnius et paf ! vous découvrez deux petits temples de plus, l'un dédié à Vénus Erucyne, de forme ronde, et un deuxième rectangulaire dédié à Mens. Contournez-le : derrière se situe une statue d'Hygias, des statues de Castor et Pollux et encore un petit temple, peut-être en l'honneur de l'Indulgence, qui jouxte le temple de Fides. Mais surtout, là se trouve la Roche Tarpéienne, le lieu le plus escarpé de la colline. Quarante mètres en contrebas court le Vicus Jugarius (la rue des palefreniers) et s'étend le Vélabre, petit bout de plaine entre le Cirque Maxime et le Champ de Mars et qui est toujours le premier coin à être inondé quand le Tibre est en crue. Vous êtes à l'extrémité sud du Capitole. Pour gagner directement la plaine du Vélabre, enjambez le rebord et sautez de la roche Tarpéienne en priant l'un des 75 dieux que vous avez rencontrés de faire en sorte qu'un convoi de trampolines passe juste à ce moment là sur le Vicus Jugarius.

Si jamais votre foi est chancelante, vous pouvez aussi emprunter l'escalier des cent marches, à l'angle de la colline. Le problème avec un nom pareil, c'est que les visiteurs sont incités à s'intéresser davantage au nombre de marches pour s'écrier triomphalement à la fin que le compte est bon, qu'aux statues des sept rois, de Brutus et de César qu'ils croiseront dans la descente...

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.


Dernière édition par Steuf le Mer 29 Oct 2008 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mar 28 Oct 2008 - 16:53

Ouf, mon dernier message était bien long. J'espère que vous arriverez au bout de votre lecture pas trop essouflés pour pouvoir faire vous-mêmes les recherches complémentaires sur les monuments que j'ai évoqués ! Mr. Green

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 32
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mar 28 Oct 2008 - 23:42

Franchement, j'attends la suite de la visite guidée ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mer 29 Oct 2008 - 13:55

C'est vrai, le style n'est pas trop lourd ?

En attendant, la visite du Capitole est terminée mais tu peux me demander un autre quartier de Rome.

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 32
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Capitole   Mer 29 Oct 2008 - 22:43

Pour le style, c'est vrai que les noms passent si vite et si nombreux qu'on a l'impression de faire la visite au pas de course, mais j'arrive à suivre ^^.

Une petite vue aussi de la maquette Gismondi pour s'y retrouver quand même ;


Après, pour la suite de la visite, pourquoi pas le Forum que l'on voit au premier plan ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Le Capitole   Jeu 30 Oct 2008 - 0:13

Les noms sont nombreux, ça j'y peux rien, c'est le lieu visité qui le veut ! Si je ne les déballais pas à cette allure et que j'expliquais l'histoire de chacun comme le ferait un vrai guide, la lecture prendrait des heures... mais je me contente de décrire les lieux. Mon texte n'est pas à vocation éducative. ^^

La maquette de Gismondi est en effet le principal support sur lequel s'est appuyé Chaillet, même si elle est déjà ancienne et que la recherche archéologique a progressé depuis. Quelques-uns des temples que j'ai cités, par exemple, ne s'y trouvent pas. J'ai retouché ton image pour y ajouter quelques légendes, qui permettront de mieux suivre mon pâté de texte :


_________________
Si vis copyrightem, para bellum.


Dernière édition par Steuf le Jeu 30 Oct 2008 - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thàleia
Chorège de Didyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Sur le Palatin :)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Jeu 30 Oct 2008 - 23:54

Hihi, moi je crois que Steuf a vécu à Rome dans une vie antérieur ^^ !!! On s'y croirait didons ^_^ !!! En tout cas merchi pour tout ça Wink Very Happy !!!

_________________
"C'est l'élégance simple qui nous charme." Ovide

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Périclès_72
Myste de Dodone
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Localisation : In Carnatvm
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 1 Nov 2008 - 1:01

merki a tous d'ailleurs ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 27
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 1 Nov 2008 - 12:22

Cynthia a écrit:
Hihi, moi je crois que Steuf a vécu à Rome dans une vie antérieur ^^ !!! On s'y croirait didons ^_^ !!!
C'est à lire Dans la Rome des Césars de Chaillet, qu'on s'y croirait ! Je ne fais que reprendre le travail des autres ! Je vous montre quand même à quoi ressemble ce bouquin :

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thàleia
Chorège de Didyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Sur le Palatin :)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 1 Nov 2008 - 13:57

Ah ben merci bien dès que je le trouve j'y jette un oeil Wink !!

_________________
"C'est l'élégance simple qui nous charme." Ovide

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Périclès_72
Myste de Dodone
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Localisation : In Carnatvm
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Sam 8 Nov 2008 - 21:11

Citation :
Le Capitole symbolise les 2500 ans de l'Histoire de la ville de Rome.
Avec ses 460 mètres de long et ses 180 mètres de large, le Capitole est la plus petite des sept collines de Rome, mais aussi la plus prestigieuse.

Deux sommets composent la colline, séparés par une dépression : le Capitolium, aujourd'hui occupé par le Palais des Conservateurs, et l'Arx ou citadelle, emplacement actuel de l'église Sancta Maria d'Aracoeli.

Venant du centre ville on accède à la place du Capitole par la Cordonata, un escalier concu par Michel-ange en 1536.


À la fin du XIXe siècle, c'est au pied du Capitole qu'est érigé l'impressionnant monument dédié au roi Victor Emmanuel II, symbole de l'unité italienne. Maintenant le Palais des Conservateurs abrite un musée, le Palazzo Nuevo et le Palais Sénatorial encadrent la Place du Capitole au centre duquel se trouve une statue équestre de Marc-Aurèle. L'aménagement de cette place a été réalisé par Michel Ange.

A l'origine le site du Capitole est un point fortifié en relation avec sa situation géographique et la configuration du terrain. C'est un lieu de confrontation entre les Romains et les Sabins, quand les deux peuples se réunissent il s'intègre à la ville de Rome. Il devient ensuite le centre religieux de la ville puis c'est le haut lieu de la Rome Républicaine et Impériale, où siége la puissance qui dirige l'Empire.
A partir du Moyen-Age le Gouvernement de Rome s'y installe. A la Renaissance, la place du Capitole, lieu du pouvoir civil, devient grace aux Papes le siège du pouvoir spirituel.

Pourrait tu me donner tes sources s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thàleia
Chorège de Didyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Sur le Palatin :)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Lun 23 Mar 2009 - 20:03

J'ai une tite question moi Smile !!!
Je la pose ici parce que je voulais pas ouvrir un sujet juste pour ça Very Happy !!!

Tout à l'heure en art moderne, on a parlé du Capitole et donc, du Capitole à l'époque Romaine.
La prof a dit que les habitants du Capitole et ceux du Palatin ne s'entendaient pas du tout du tout. Qu'il y avait un peu une sorte de "rivalité" (oui le therme est peut être un peu fort ^^ ) entre les 2 colines.

Cependant, moi il me semble que ce sont les habitants du Palatin et ceux de l'Aventin qui ne s'entendaient pas vraiment (Patriciat contre Plèbe en gros ^^).

Alors c'est moi qui me trompe ou alors la prof nous a dit n'importe quoi ?
Parce que ça m'a embrouillé du coup Nefertiti

_________________
"C'est l'élégance simple qui nous charme." Ovide

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre
Le Grand (1,85 m.)
avatar

Masculin Nombre de messages : 1709
Age : 32
Localisation : Québec
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Le Capitole   Lun 23 Mar 2009 - 20:52

C'est dans le contexte des disputes entre plébéiens et patriciens au début de la République non ?
C'est donc bien le Palatin et l'Aventin. Les profs parfois sont faillibles (en tout cas, t'as cours ? quelle chance !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thàleia
Chorège de Didyme
avatar

Féminin Nombre de messages : 542
Age : 27
Localisation : Sur le Palatin :)
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Capitole   Lun 23 Mar 2009 - 21:00

Oui c'est bien ça Wink !!!!

Wi en effet, ils sont parfois faillibles mais celles-ci est une bonne prof donc bon, ça m'a mit le doute quoi xD !!!

En tout cas merci Smile !!

Et wi moi j'ai cours Nefertiti !! En fait ma fac est bloquée un jour par semaine en général ^^ donc bon, c'est pas trop pénible Nefertiti

_________________
"C'est l'élégance simple qui nous charme." Ovide

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Capitole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Capitole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2014: 14/12 Un objet volant non identifié au-dessus du Capitole - Toulouse
» Les logos du forum
» Les poèmes de Michel Guimbal
» Rome !!
» Université Toulouse 1 Capitole, Chantier Archéologique - Présentation des découvertes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Civilisations antiques :: L'Italie et le monde romain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit