AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un nouvel humain?

Aller en bas 
AuteurMessage
Deck
Rambo des bacs à sables...
Deck

Masculin Nombre de messages : 674
Date d'inscription : 13/02/2006

Un nouvel humain? Empty
MessageSujet: Un nouvel humain?   Un nouvel humain? Icon_minitimeJeu 15 Mar 2012 - 13:09


_________________
Ceux qui oublient le passé sont condamnés à le revivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pédro
Edile de Cordoba
Pédro

Masculin Nombre de messages : 525
Age : 33
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 06/10/2009

Un nouvel humain? Empty
MessageSujet: Re: Un nouvel humain?   Un nouvel humain? Icon_minitimeJeu 15 Mar 2012 - 15:09

Moi je reste très prudent avec ces découvertes chinoises ; il existe plusieurs courant de pensée en ce qui concerne les origines de l'humanité et en Chine en ce moment beaucoup de chercheurs sont des tenants des foyers multiples ce qui a le bon goût à leurs yeux de les placer comme autochtones, endémique à leur sol. C'est une manifestation de plus du nationalisme exacerbé. A suivre certains il ne leur manque plus que leur homme de Piltdown et on aura le même climat qu'en Grande Bretagne début XXe... Attendons donc confirmation de la découverte et une étude indépendante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cadmos
Cataphracte de Ctésiphon
Cadmos

Masculin Nombre de messages : 404
Age : 28
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 01/04/2006

Un nouvel humain? Empty
MessageSujet: Re: Un nouvel humain?   Un nouvel humain? Icon_minitimeMar 20 Mar 2012 - 20:34

Je poste une rapide traduction des conclusions de l'article paru dans PLoS One, afin de compléter l'article du Monde qui ne dit en réalité pas grand chose.
Citation :

Les morceaux de squelette humain de la grotte de Longlin ainsi que le haut du crâne, les morceaux de mandibules, et les dents de Maludong présentent à la fois un ensemble d'éléments individuels et des caractères composites que l'on ne trouve pas dans les populations d'H. sapiens récentes et du Pleistocène. Il est clair qu'ils ne partagent aucune affinité particulière avec les Asiatiques de l'Est du Pleistocène, tels que ceux de Liujiang ou de la Grotte Supérieure 101, ou avec les Asiatiques de l'Est modernes. [...] D'après leurs morphologies similaires, leur proximité géographique (moins de 300 m) et leur jeune age géologique (transition Pleistocène-Holocène), il est probable que les deux individus appartiennent à la même population.

[...] Le signal phénétique dominant dans ces analyses [analyses statistiques à composantes principales], comme l'indique la première composante principale (45-46% de la variance totale), montre que LL1 et MLDG1704 sont à la frontière de la gamme de variation des H. sapiens du Pleistocène, et dans certaines analyses, de celle d'H. erectus. Un signal phénétique plus faible, surtout révélé par la 3e composante principale (12-14% de la variance totale) montrent qu'ils exhibent une forme du crâne unique au sein de tous les homininés de la fin du Pleistocène.
Un ensemble de caractères amène à conclure que ces restes présentent des affinités avec H. sapiens.
[...]
Conjointement, les fossiles de Longlin et de Maludong ont de nombreux traits rares ou absents chez les H. sapiens modernes et ceux du Pleistocène, dont la plupart sont des caractères ancestraux putatifs d'Homo tardif. [...]

La découverte de restes humains présentant une telle combinaison de caractères modernes (H. sapiens) et archaïques est peu commune, surtout en Eurasie. En Afrique, plusieurs restes du Pleistocène combinent également des traits modernes et des caractères ancestraux [...]. La plupart d'entre eux sont cependant beaucoup plus anciens que ceux de Longlin et Maludong. [...] Plusieurs fossiles du Pleistocène récent trouvés hors d'Afrique ont aussi été décrits comme possédant une mosaïque inhabituelle de caractères. [...]

Comment peut-on expliquer la présence de cette morphologie peu courante durant la transition Pleistocène-Holocène en Asie Orientale ? Les restes de Longlin et Maludong pourrait être ceux d'individus particulièrement robustes appartenant à une population épipaléolithique jusqu'alors inconnue en Chine du SO. Selon nous, cette explication n'est pas satisfaisante car la présence de plusieurs traits apparemment uniques, combinés à un mélange inhabituel de caractères modernes et archaïques se retrouve dans plusieurs spécimens et recouvre des complexes fonctionnels et liés au développement multiples. De plus, cette hypothèse pourrait aussi être invoquée pour expliquer la morphologie des restes de [plusieurs autres sites], mais ne l'a jamais été parce que beaucoup de leurs caractères archaïques sont rares ou absents chez H. sapiens. Les restes de Longlin et Maludong sont aussi dans ce cas, comme nous l'avons bien établi.

Nous pensons qu'il existe d'autres explications plus plausibles. Une possibilité pourrait être que les restes de Longlin et Maludong représentent une population archaïque ayant survécu tardivement, peut-être similaire à celle échantillonnée à Dar-es-Soltane et Témara. Malheureusement, on connaît très peu de choses sur la morphologie de ces restes Nord-africains, et leurs affinités et taxonomie ne sont pas claires. En Asie Orientale, les fragments de mandibule de Zhirendong décrits récemment possèdent aussi une mosaïque de caractères modernes et ancestraux, ce qui rend leur position taxonomique problématique. Ils ont tout de même pu être datés à partir d'arguments stratigraphiques d'avant 100 ka, ce qui les rend contemporains des assemblages atériens d'Afrique du Nord, mais beaucoup plus vieux que ceux de Longlin et Maludong. Un autre spécimen récent du site de Salkhit (Mongolie) a aussi été rattaché à un taxon archaïque non spécifié. Sa datation est incertaine, bien qu'un age préliminaire d'environ 20 ka ait été visiblement déclaré. Par ailleurs, ses affinités archaïques ont été mises en doute [...].

Une autre explication possible serait que la morphologie inhabituelle des restes de Longlin et Maludong soit le résultat de la rétention d'un grand nombre de polymorphismes ancestraux au sein d'une population d'H. sapiens. Le concept de tri incomplet des lignées est généralement invoqué pour expliquer les groupes à morphologie mélangée dont les traits pertinents sont aussi présents dans les populations allopatriques appartenant au même taxon. Ainsi, des études morphologiques récentes ont suggéré que les H. sapiens du Pleistocène étaient profondément subdivisés géographiquement à l'intérieur de l'Afrique avant leur expansion en Eurasie. Cette explication a aussi été invoquée pour expliquer la morphologie inhabituelle des calvaria d'Iwo Eleru. La morphologie enregistrée à Longlin et Maludong pourrait être intégrée de façon cohérente dans ce shéma, et les restes chinois seraient alors peut-être des échantillons d'une population (ou migration ?) humaine jusqu'alors inconnue qui n'a sans doute pas contribué génétiquement aux populations actuelles d'Asie orientale. L'analyse d'ADN ancien pourrait permettre de tester cette hypothèse, cependant, nos tentatives d'extraction de l'ADN d'un spécimen de Maludong ont été pour l'instant décevantes à cause d'un manque de matériel génétique récupérable.

Quoi qu'il en soit, la présence d'une morphologie inhabituelle dans les restes de Longlin et Maludong pendant la transition Pleistocène-Holocène indique que l'histoire de l'évolution des humains en Asie orientale est plus complexe que ce qui était envisagé jusqu'à présent. Cela souligne bien le besoin fondamental de développer les activités de recherche dans la région.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un nouvel humain? Empty
MessageSujet: Re: Un nouvel humain?   Un nouvel humain? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel humain?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Risques de l'aménagement humain pour les autres espèces? Pas seulement
» Le nouvel avion de Sarkozy
» Le premier vol aérien humain
» Le chien, mets de choix du nouvel an chinois
» SEPT et la création du corps humain .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Actualités et Méthodes de l'Antiquité :: Musées, Expositions et Evènements-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com