AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rome, la ville éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Cassandre
Prophétesse
avatar

Féminin Nombre de messages : 3148
Age : 107
Date d'inscription : 05/01/2005

MessageSujet: Re: Rome, la ville éternelle   Lun 10 Jan 2005 - 0:26

Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.forum
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 26
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Rome, la ville éternelle   Lun 18 Avr 2005 - 16:51

Dites, au fait, ça fait drôlement longtemps que j'ai laissé en suspens la visite guidée de la Rome de l'an 314 ! Vous devriez déjà m'avoir lynché pour avoir subitement arrêté cette grande entreprise qui vous ravissait jadis ! Je prévoyais donc de m'y remettre ! Very Happy
Non mais parce que là, franchement, c'est impardonnable... Y'a plein de trucs, comme ça, que je dis que je vais faire, mais que j'attends 800 ans pour faire... Embarassed

Toutefois, la première chose que je vous conseillerais (mais ce n'est qu'un humble conseil) serait, après une si longue interruption, de relire brièvement le parcours déjà effectué au cours des trois premiers épisodes (pages 1 et 2 de ce topic), c'est à dire depuis le passage de l'Arno et les faubourgs de Rome jusqu'aux thermes de Caracalla, pour vous remémorer le début du voyage ! Wink
De plus, c'est l'occasion pour ceux qui ne l'ont pas encore lu de le faire ! Very Happy

Aujourd'hui, pour le bon fonctionnement de l'aventure virtuelle, j'introduis le personnage fictif de Gnaeus (il est tout aussi fictif que nous d'ailleurs...).


Un crieur public annonce cinq heures du soir. Nous sortons des immenses thermes de Caracalla (toutes les bonnes choses ont une fin) par le non moins démesuré portique sous lequel nous sommes déjà passés tout à l'heure, et qui donne sur la large Via Nova. En remontant l'artère vers notre gauche, nous nous enfonçons vers le centre bouillonnant dans la Ville éternelle (eh oui, même à cette heure-ci ça bouillone encore un peu en cette saison).

La Via Nova est une immense artère rectiligne. Elle nous fait passer sous deux des 19 grand acqueducs qui alimentent chaque jour un million de personnes en eau : l'Aqua Marcia d'abord, puis l'Aqua Appia. A peine 100 mètres après ce dernier, la large voie débouche en plein centre-ville sur un autre grand axe, la Via Triumphalis (aussi appelée Vicus Curiarum), juste en face de l'arc de Vespasien, qui ferme... le virage sud-est du Circus Maximus !

Eh oui, cher visiteur, l'immense bâtiment rectangulaire qui nous présente actuellement son côté arrondi, dans sa largeur orientée sud-est, n'est autre que le Grand Cirque, occupant la majeure partie de la plaine qui s'étend entre le Palatin, qui nous domine de 50 mètres sur notre droite, et l'Aventin, colline plus basse et plus arrondie, où habite mon ami Gnaeus qui nous hébergera cette nuit (à Rome, pour survivre la nuit, il faut avoir des relations). Dans sa largeur, le Grand Cirque ne mesure "que" 150 mètres environ, mais nous allons dans un instant le contourner par la gauche pour rejoindre l'Aventin, et vous le verrez alors dans toute son immensité quand ses 640 mètres de longueur se découvriront ! Ces dimensions en font la plus grande structure sportive jamais construite. L'empereur Constantin organise 25 courses après-demain, aux calendes de Juillet. Vous aurez donc bientôt l'occasion de voir un spectacle d'une dimension plus grandiose que tout ce que vous avez vu pour l'instant !

Nous suivons donc la Via Triumphalis vers la gauche. La foule est dense et colorée, et ici les insulae sont un peu plus élevées que celles que vous avez pu voir tout à l'heure. La voie contourne la largeur arrondie du Grand Cirque et continue à longer de cette manière le gigantesque bâtiment dans sa longueur. Remarquez ce gand bâtiment, à notre gauche : c'est le QG des bouchers. Toujours à notre gauche (car à notre droite s'élèvent les innombrables arches du grand et haut bâtiment donnant accès aux gradins), nous passons devant les temples de Mercure, de la Jeunesse et de Dis Pater (l'Oppulent Père) ; trois temples de taille moyenne (environ 10 x 20 m) comme vous en verrez des centaines à Rome. Nous longeons ainsi la longueur sud-ouest du Grand Cirque sur 300 ou 400 pas (un demi-kilomètre) jusqu'au niveau d'une rue, toujours sur notre gauche, le Clivus Capsarius, qui s'élance à l'assaut des flancs de l'Aventin vers les hauteurs.

En grimpant ainsi sur la colline, à notre gauche, nous dominant de quelques mètres, s'élève l'esplanade du temple de Vortumnus, sur laquelle se trouve un petit temple rond dédié à Consus. Après 100 mètres, un embranchement divise le Clivus Capsarius ; nous continuons tout droit. Sinon, le Clivus Publicius à gauche mène droit vers le sud, vers la caserne de la IVème cohorte des vigiles, de grands entrepôts, la sortie de la ville et, quelques milia pasuum plus loin, Ostie.

L'hôtel particulier de Gnaeus est juste sur notre droite. Gnaeus appartient à une famille patricienne de rang équestre (soit une fortune comprise entre 400 000 et un million de sesterces). Sa grande maison pourra très bien nous accueillir, ses 7 enfants ayant quitté le cocon familial, il ne vit qu'avec sa femme Claudia et héberge ses quelques esclaves qu'il traite avec bonté. Frappons et entrons, nous arrivons juste pour le repas du soir !

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rome, la ville éternelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Rome, la Ville des Sept Collines, sera détruite !
» Le Saint Père verra la destruction de Rome et du Vatican et aura beaucoup à souffrir !
» Devinette Rome Antique
» Qui habite Rome ou y est allé récemment ?
» "La ville au sept collines" Rome ou Amman?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Civilisations antiques :: L'Italie et le monde romain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit