AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae

Aller en bas 
AuteurMessage
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 28
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Lun 15 Aoû 2005 - 22:51

Nous avons déjà parlé de cette défaite magistrale des sept légions du triumvir Marcus Licinius Crassus contre les 10 000 archers montés Parthes du général Surena, près de Carrhes (Carrhae en latin), en 53 av. JC. Remarquez, ça apprendra les Romains à écouter les conseils de leurs voisins Arméniens (dont Crassus avait refusé les troupes d'aide de peur de trop émietter le butin) et à être un peu plus intelligents (du genre mener une campagne stratégique au lieu de vouloir foncer dans le tas jusqu'aux riches cités de Séleucie et de Ctésiphon en Mésopotamie). Ca leur apprendra aussi à ne pas sous-estimer la cavalerie. Enfin bref, cette défaite leur aura appris plein de choses, c'est le côté didactique de la guerre. Mr. Green Bon.

Or donc, Côté Parthe, on n'est pas très loin du zéro mort. Côté Romain, on a plus de 20 000 morts et environ 10 000 prisonniers. Ce sont ces braves gars-là qui nous intéressent pour le coup. Ici commence leur fabuleux périple (ce que je vais relater là ne semble point fables, plusieurs sources, en particulier chinoises, l'attestent ; personnellement, je suis plus disposé à faire confiance aux auteurs antiques, qu'ils soient chinois, grecs ou zoulous, quand ils parlent d'aventures telles que celle que je vais vous narrer dans les grandes lignes, que quand ils font mention des escadrilles galactiques Mr. Green).

Ces braves gars-là ont donc été forcés à intégrer les rangs de l'armée Parthe. Fort de ces 10 000 fantassins supplémentaires (et attention, hein, malgré le fait qu'ils se soient pris la raclée du siècle, les légionnaires romains, vous le savez, c'était pas de la daube Wink !), le roi Orodès (qui, au passage, a fait assassiner son brave général Surena de peur que la gloire ne lui monte trop à la tête... Rolling Eyes) envisage rapidement une petite campagne contre son grand voisin, l'empire Kushana. PAF ! Raclée de la décennie (la première place, la raclée du siècle, est déjà occupée par nos amis Romains Mr.Red).

Nos braves légionnaires Romains, du moins ceux qui s'en sont sorti pour la deuxième fois en quelques mois, sont faits prisionniers par les Kushans. L'empereur Kushan, une belle bête, très intelligente, veut faire son show et, fort de plusieurs milliers d'excellents fantassins de cette bizarre race méditerranéenne très méconnue en Inde, envisage directos une campagne contre l'Empire Céleste, son grand voisin. Bon, là, il rafle la première place aux Romains, c'est la raclée du millénaire, LA Bérézina par excellence. Bon, continuons...

Nos vaillants légionnaires Romains rescapés pour la troisième fois sont, comme à l'accoutumée, faits prisonniers ! Mr. Green (C'est bon, là, ils commençaient à avoir l'habitude...) On présente donc ces curieux hommes de race blanche à l'empereur de Chine, qui décide de les évaluer et les fait combattre contre ses propres troupes. L'armée chinoise de l'époque est une armée formidable, elle et l'armée romaine se valent bien ! Mais pour le coup, nos héros occidentaux l'emportent ! L'empereur, à la fois intrigué et impressionné par ces étranges soldats de l'autre bout du monde, leur attribue des quartier dans une des grandes villes marchandes de l'époque (je n'ai pas encore trouvé laquelle).

Plusieurs années plus tard, des marchands occidentaux débarquent en Chine. Je vous laisse deviner la suite... Ils ont la chance de tomber sur leurs compatriotes, et leur proposent de rentrer au pays avec eux, après toutes ces longues années. Les légionnaires refuseront. Ils verront la fin de leurs jours dans cette lointaine contrée, à plus de 12 000 kilomètres de leur terre natale, s'y sentant mieux, paraît-il...

Ici s'achève le mythe. J'ai lu que ces évènements ont été attestés par des sources notamment chinoises, comme je l'ai dit plus haut. Par contre, je n'ai jamais su lesquelles... Very Happy


Pensez-vous, quant à vous, que cela ait pu arriver ? Cela n'apparaît pas impossible. Mais pour avoir survécu ainsi à trois terribles batailles et avoir été faits prisonniers pour à chaque fois intégrer les rangs ennemis (ex-ennemis, du moins)... Il fallait avoir une sacrée chance quand même ! Le mythe paraît même presque trop beau...
Enfin...

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.


Dernière édition par le Mar 16 Aoû 2005 - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelopidas
Potier d’Uruk
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : saône et loire
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Mar 16 Aoû 2005 - 0:05

j'ai en effet vu plusieurs articles sur le sujet, ils citaient quelque souces décrivant la formation de la tortue et le camp formé du fossé, du tertre et de la palissade.Je vais rechercher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrus
Roi des rois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1448
Age : 46
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Mar 16 Aoû 2005 - 15:50

Cela me parle un peu également, cette histoire d'Anabase romaine.
Mais ce qui me semble incroyable ce n'est pas tant la distance que ces braves légionnaires ont parcouru (ni où ils sont arrivés), mais plutôt le fait que le vainqueur des batailles auxquelles ils ont participé n'ait jamais cédé à la tentation de massacrer les prisonniers.
Dans le même genre, il me semble aussi avoir entendu parler (rumeurs, rumeurs...) d'une flotte ptolémaïque détournée par des vents contraires en Mer Rouge et qui, de fil en aiguille, se serait retrouvée à faire le tour de l'Afrique pour finalement atterrir (si j'ose dire Mr. Green ) à Gibraltar (mais là, la probabilité me semble tout de même moins grande !).

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que bien des gens paraissent brillants avant de passer pour des c....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 28
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Mar 16 Aoû 2005 - 20:07

Cyrus a écrit:
Cela me parle un peu également, cette histoire d'Anabase romaine.
Mais ce qui me semble incroyable ce n'est pas tant la distance que ces braves légionnaires ont parcouru (ni où ils sont arrivés), mais plutôt le fait que le vainqueur des batailles auxquelles ils ont participé n'ait jamais cédé à la tentation de massacrer les prisonniers.
C'est ce que je me suis dit également ! Trois fois de suite la même chance ! Shocked

Citation :
Dans le même genre, il me semble aussi avoir entendu parler (rumeurs, rumeurs...) d'une flotte ptolémaïque détournée par des vents contraires en Mer Rouge et qui, de fil en aiguille, se serait retrouvée à faire le tour de l'Afrique pour finalement atterrir (si j'ose dire Mr. Green ) à Gibraltar (mais là, la probabilité me semble tout de même moins grande !).
Heu... Oui, là, ça me paraît un tout petit peu moins crédible... Cette histoire de vents contraires pour contourner le continent africain (rien que ça !) me semble un peu capillotractée, non ?

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrus
Roi des rois
avatar

Masculin Nombre de messages : 1448
Age : 46
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 11/03/2005

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Mer 17 Aoû 2005 - 9:22

Et avec des sous-marins puniques ?...non, même pas ?

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que bien des gens paraissent brillants avant de passer pour des c....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steuf
Hiérodoule de Mercure
avatar

Masculin Nombre de messages : 7779
Age : 28
Localisation : Près de Chaumont (52)
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Mer 17 Aoû 2005 - 10:50

Non, je ne suis pas sûr... Les chasseurs-bombardiers romains n'auraient-ils pas été à même de les repérer ?

_________________
Si vis copyrightem, para bellum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelopidas
Potier d’Uruk
avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : saône et loire
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   Jeu 18 Aoû 2005 - 17:22

Les restes des légions de Crassus auraient repris du service dans les armées de Xiongnu (dynastie des Han occidentaux).Cette thèse s'articule autour d'une indication donnée par "l'histoire de Han" de Ban Gu: l'historien chinois qui écrivait au premier siècle de notre ère, y mentionne l'étonnement des soldats chinois, désagréablement surpris par des fantassins ennemis formés "en écailles de poisson", ce qui leur permettait de s'avancer impunément sous les jets de flèches.Ban Gu raconte aussi leur stupéfaction de trouver les positions de Xiongnu défendues par une double palissade de bois confortant un rempart de talus :autant de dispositions peu communes chez les hommes de la steppe et des prairies d'Asie centrale.

Un projet archéologique mis sur pied en 1990 permettra peut être d'en savoir plus sur la question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Syrie à la Chine : les survivants de Carrhae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ovni triangulaire en Chine et une spirale
» OVNI en Chine à Chengdu et Xian, observé par des milliers de résidents
» Paysage de Chine
» Barrages des trois gorges en Chine
» Le népal cède à la chine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Civilisations antiques :: L'Italie et le monde romain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit