AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred
Nomade de la steppe
avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 43
Localisation : Herault
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?   Mer 19 Sep 2007 - 0:21

Un article que j'avait mis sur mon site, il me semble intéressant d'en discuter avec vous :

Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?


Denier d'argent, Collection Frédéric Weber
http://www.fredericweber.com/verus_denier_rome.htm


Ce que nous racontent les auteurs classiques :


DION CASSIUS (155-235, sénateur sous Commode, consul deux fois)

Histoire romaine, 71, 2 : « Lucius ayant, à son arrivée à Antioche, rassemblé un nombre considérable de soldats, et ayant sous son commandement les meilleurs généraux, s'établit en personne dans cette ville pour mettre en ordre et réunir les ressources utiles à la guerre, et confia les troupes à Cassius. Celui-ci soutint vaillamment l'attaque de Vologèse, et finit, la désertion s'étant mise parmi les alliés de ce prince, par le poursuivre dans sa retraite ; il s'avança jusqu'à Séleucie et à Ctésiphon , détruisit Séleucie en la livrant aux flammes et rasa la demeure royale de Vologèse à Ctésiphon. Mais, en revenant, il perdit beaucoup de soldats par la faim et la maladie ; néanmoins il rentra en Syrie avec le reste de ses troupes. Ce succès inspira de l'orgueil et de la vanité à Lucius ; mais un bonheur si grand ne tourna pas à bien pour lui, car ayant, dit-on, conspiré dans la suite contre Marc-Antonin, son beau-père, il périt par le poison avant d'avoir rien fait. »




HERODIEN (Historien grec qui dit avoir été témoins des faits qu’ils raconte dans son « histoire » débutant à la mort de Marc Aurèle, il semble favorable à Marc Aurèle, a écrit vers 250)

Hérodien laisse entendre que Lucius Vérus fut assassiné sur ordre de Marc Aurèle. Certes, Hérodien ne le dit pas directement, mais il place dans la bouche de Caracalla ces mots : "Mais Marc Aurèle lui-même, qui faisait profession d'être philosophe et humaniste, ne supporta pas les outrages de Lucius, son gendre : il lui tendit une embuscade et l'élimina." Or, Hérodien qui semblait admirer Marc Aurèle ne dément pas les propos prêtés à Caracalla. Le fait est donc probablement digne de foi, même s'il semble peu en accord avec le personnage d'Aurèle.




EUTROPE, Abrégé d'Histoire romaine, VIII (a vécu au IV° siècle et paraît avoir été un personnage important)

« Ensuite il revint à Rome où il partagea les honneurs du triomphe sur les Parthes, avec son frère, qui était aussi son beau-père. Enfin il mourut dans la Vénétie, en se rendant de la ville de la Concorde à Altinum; il était sur le même char que son frère, lorsque tout à coup il fut frappé d'un coup de sang, genre de maladie que les Grecs appellent apoplexie. »




AURELIUS VICTOR (gouverneur de Pannonie sous Julien, a rédigé ses biographies vers 360)

Epitomes, XVI, « Marc Aurèle, par un nouveau genre de bienveillance, associa à l'empire son proche parent, Lucius Annius Verus. Mais ce dernier, sur la route d'Altinum à Concordia mourut frappé d'un coup de sang, maladie que les Grecs appellent apoplexie; il était alors dans la onzième année de son règne. »

Cesars, XVI, « Comme il mourut peu de temps après, le bruit se répandit qu'il avait été victime de la perfidie de son parent. Celui-ci, disait-on, jaloux de ses exploits, lui avait tendu un piège dans un repas. Après avoir partagé en deux portions un morceau de vulve (2), qu'il avait fait servir seul à dessein sur la table, avec un couteau dont un côté avait été frotté de poison, il en avait mangé une moitié, et, selon la coutume des personnes qui vivent familièrement entre elles, il lui avait présenté l'autre que le poison avait touché. Les hommes capables d'un tel forfait, pouvaient seuls en accuser un si grand homme ; en effet, il est assez constant que Lucius mourut de maladie à Altinum, ville de la Vénétie.»




L'Histoire Auguste, Pseudo-Julius Capitolinus (faux document d’époque, l’auteur a pris divers pseudonymes et dit rédiger ses histoires à la fin du IIIe siècle - début du IVe siècle, alors qu’il l’écrit probablement à la fin du IVe, voire au début du Ve siècle).

VERUS, IX, 11 : « Mais non loin d’Altium où il était en voiture, Lucius Vérus fut brutallement frappé par cette maladie qu’on nomme l’apoplexie. On le sortit de la voiture, on lui fit une saignée et on le conduisit à Altinum où il mourut après 3 jours de comas. »

VERUS, X, 1 : « On raconte aussi qu’il aurait eu des liens incestueux avec sa belle-mère, Faustine : c’est elle qui aurait été l’artisan de sa mort en lui offrant traîtreusement des huites empoisonnées… » … 3 « On impute souvent à sa femme (Lucilla) la responsabilité de sa mort… »

VERUS, XI, 2 : « Il circule également une autre histoire, que dément la vie de Marc, d’après laquelle ce dernier aurait offert à Vérus un morceau de tétine de truie empoisonné après l’avoir partagé avec un couteau enduit de poison sur un des cotés de la lame. Mais c’est une infamie d’imputer à Marc un tel acte, même si l’état d’esprit et le comportement de Vérus le justifiaient. C’est pourquoi nous ne laisserons pas cette accusation dans l’incertitude. Du reste nous l’avons déjà rejetée en la balayant et en la réfutant complètement, car depuis Marc jusqu’à notre époque, à l’exception de Votre Clémence, Dioclétien Auguste, même la flatterie semble incapable d’avoir imaginé un tel empereur. »

MARC ANTONIN, XV, 5 : « Aucun prince n’est à l’abris des calomniateurs et Marc n’y échappa pas : le bruit couru qu’il avait supprimé Vérus, soit en l’empoisonnant … soit encore en recourant au médecin Posidippe, qui lui aurait fait une saignée intempestive…»




Analyse et critique historique :


Notons d’emblée que les deux auteurs les plus proches de l’évènement parlent tout d’eux clairement d’un assassinat. Dion fut sénateur sous Commode et n’était probablement pas hostile à Aurèle au point de répandre des calomnies sur son compte.

Dans sa préface, Hérodien ne tarit pas d’éloges à propos de Marc Aurèle…et pourtant, il met cette phrase assassine dans la bouche de Caracalla sans la commenter : "Mais Marc Aurèle lui-même, qui faisait profession d'être philosophe et humaniste, ne supporta pas les outrages de Lucius, son gendre : il lui tendit une embuscade et l'élimina."

Notons encore que si ces deux auteurs s'accordent sur le fait que la mort de Vérus n'est pas naturelle, les circonstances diffèrent. Hérodien est le seul auteur dont les textes soient parvenus jusqu'à nous à parler d'embuscade.

Au IVe siècle, c’est pourtant clairement la cause de l’apoplexie qui est retenue par les historiens. L’auteur de l’Histoire Auguste cite même tous les « ragots » qui ont été colporté sur la mort de Vérus, mais n’y accorde aucune foi… surprenant de la part d’un auteur qui laisse une grande part à l’imagination, à l’invention et au ragots dans son œuvre. Cet auteur ne rechigne pourtant pas à broder sur le comportement débauché de Vérus, notement pendant la campagne en Orient, comportement sur lequel les autres auteurs ne s'attardent pas, se contentant de laisser entendre que la guerre a été menée pas ses lieutenants.

Alors qu’en est-il de la mort de Vérus ? Marc Aurèle au début de son règne aurait tout à fait pu prendre le pouvoir seul, et pourtant il associe le jeune Vérus à l’administration de l'empire, avec le titre d'Auguste. Il lui donne sa fille en mariage, tout semble aller pour le mieux entre les deux hommes. Si le crime a eu lieu, ce n’est donc absolument pas pour le pouvoir. Si Aurèle a du éliminer Lucius Vérus, c’est qu’il n’en avait pas le choix. La raison donnée par Dion de la conspiration est assez probable, bien que même Dion n'en exprime pas la certitude ("dit-on"). Nous accordons moins de foi aux divergences de style de vie ou aux raisons de Lucille ou de Faustine la jeune comme motif du crime.

Quoi qu’il en soit, Lucius Vérus eu droit à l’apothéose et fut divinisé... et de nombreuses monnaies furent frappées pour l'occasion, pour la plus grande joie des Numismates.



Frédéric Weber, Avril 2007



Denier de Marc Aurèle, collection Frédéric Weber
http://www.fredericweber.com/collection_frederic_weber/aurele_denier_armen.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fredericweber.com/
Asklepiades
Hoplite Thessalien
avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?   Mer 28 Oct 2009 - 16:45

Galien aussi en parle, et pour cause, il était présent, semble-t-il! Par contre, je ne me souviens plus dans quel traité, je vais essayer de retrouver la référence Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine-ancienne.com
Asklepiades
Hoplite Thessalien
avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 31
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?   Ven 20 Nov 2009 - 16:29

Galien, Sur ses propres livres, III, 4: « Après que Lucius, sur le chemin du retour, eut quitté le monde des hommes, Antonin fit ramener son corps à Rome, … avant de s’occuper de l’expédition contre les Germains»

Je rectifie ma précédente affirmation, Galien n'était pas présent lors du retour à Rome, puisqu'il est resté dans un premier temps à Aquilée pour s'occuper de l'épidémie de peste. Les empereurs ont fait un retour précipité à Rome, laissant le gros de leurs troupes sur place. Les historiens sont finalement plus précis que Galien sur la mort de Lucius Verus. C'est un avis purement personnel, mais au vu des différents récits des historiens (et aussi au vu des habitudes et styles de chacun), je ne pense pas que Lucius Verus ait été assassiné par Marc Aurèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medecine-ancienne.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais comment donc est mort Lucius Vérus ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EVANGÉLISER? Oui...mais...comment faire ?
» Réagir, mais comment?
» URGENT : Comment est mort Auguste ?
» Paroles de chien: comment t'as pu?
» Mais, comment reve un aveugle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde Antique :: Civilisations antiques :: L'Italie et le monde romain-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Histoire